Notre communauté

L’OFFRE D’ ACCOMPAGNEMENT

Grâce à la mobilisation de bénévoles accompagnateurs, l’association propose aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées des sorties culturelles et des événements artistiques. Elle offre ainsi du temps libéré à leurs proches. Cet accompagnement s’adresse à des personnes malades dès le diagnostic posé et dure plusieurs années.

 

Il est réalisé sous la forme de cycles de 3 mois renouvelables :
– de Janvier à mars,
– d’avril à juin
– d’octobre à décembre
Les inscriptions et renouvellement d’inscriptions ont lieu en janvier, avril et septembre. Dans ce cadre, une rencontre préalable est organisée à domicile avec le bénévole accompagnateur, la personne malade et son aidant familial.

À chaque accompagnement correspond 5 séances réparties à raison d’une activité tous les quinze jours :
4 après-midi consacrées aux activités culturelles, en petits groupes de 7 personnes malades, 7 bénévoles accompagnateurs, un conférencier et un bénévole relais.
1 réunion finale de restitution avec tous les participants du groupe et les familles.

Un accompagnement inscrit dans le parcours de soin

POURQUOI L’ART ?

Dans la maladie, l’art permet de :

Révéler les facultés persistantes
Maintenir la socialisation
Nourrir des relations positives

Promouvoir l’estime de soi et la dignité
Créer de la qualité de vie

LES BÉNÉFICES DE CET ACCOMPAGNEMENT

Les bénéfices pour les aidants familiaux :

  • Répit et réconfort grâce à la mobilisation des bénévoles
  • Satisfaction par rapport à l’offre d’activités stimulantes et valorisantes faite à leur proche malade
  • Invitation à prendre du temps pour eux sans culpabiliser
  • Sérénité grâce à la prise en charge de leur proche atteint (souffrance notable de l’aidant face au désœuvrement de la personne malade)
  • Gain en indépendance de la personne malade vis-à-vis d’eux (ressentie de manière positive).

 

« Cette sortie me libère moi et me détend, car je le sais heureux. Je préfère être en dehors de l’activité, cela le rend plus indépendant. Pour moi, c’est réconfortant de le savoir heureux et en sécurité. »

« Il serait bon de multiplier les activités en dehors du couple et de la maison. Certaines difficultés viennent justement du manque d’activités car mon épouse en souffre ».

Les bénéfices pour les personnes malades :

  • Amélioration de l’humeur et du dynamisme
  • Stimulation, valorisation et regain de motivation
  • Apaisement, réduction notable de l’anxiété voire même de la désinhibition.
  • Amélioration de l’expression et de la participation au fil des séances.

« Simone est enchantée de ces sorties ; elle est ravie de me voir. Elle est toujours très participative et joyeuse. C’est toujours une grande satisfaction de voir le sourire de Simone quand j’arrive, aussi son enthousiasme et sa participation active ».

  «  Quand je vais chercher Lucette, elle est toujours très motivée et curieuse de visiter un musée. Elle a envie d’aller voir de belles choses et de ne pas rester chez elle à ruminer. »

L’accompagnement proposé s’inscrit dans la continuité du diagnostic et de l’intervention à domicile d’une Équipe Spécialisée Alzheimer. Cette équipe intervient sur prescription médicale avec la mission d’améliorer l’autonomie des personnes atteintes au quotidien. A ce stade, les difficultés liées à la maladie sont ressenties par les personnes atteintes mais le recours aux aides est relativement peu développé.

A travers des bilans réalisés tous les 3 mois, l’association enrichie les connaissances sur ses bénéficiaires, facilite les transitions vers d’autres structures et renforce la pertinence de l’aide apporté collectivement. L’association constitue de plus en plus une porte d’entrée vers des plateformes de répit et d’accompagnement partenaires. Ces structures offrent localement une palette d’activités conçue pour soutenir les proches et pour prolonger la vie à domicile dans les meilleures conditions possibles (Formation des aidants, séjours, accueil de jour…).

Conférence de l'association ARTZ le 23 mai 2013 à la maison de l'Amerique Latine

JOHANA BERTHAU, référente Alzheimer,
Agence Régionale de Santé Ile-de-France

  » Aujourd’hui, 3,6 millions de personnes âgées de plus de 60 ans sont aidés par plus de 4,3 millions d’aidants informels. Ces aidants sont sérieusement fragilisés par ce rôle. Plusieurs enquêtes ont montré que le risque de surmortalité était de plus de 60 % pour les aidants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer dans les trois années qui suivent le début de la maladie de leurs proches. Ils présentent souvent des troubles sanitaires tels que le stress, l’anxiété, la dépression, les troubles du sommeil et le renoncement aux soins. L’amélioration du soutien aux aidants est devenue un enjeu fort et désormais une priorité de santé publique.  »

Anne_Sophie_RIGAUD1                                           Anne-Sophie Rigaud, gériatre et chef de pôle,
Chef de service à l’hôpital Broca

 » L’isolement social peut aggraver les troubles cognitifs. Effectivement quand on est isolé, quand on est seul chez soi, on n’est pas stimulé. Au contraire quand on bénéficie d’une stimulation cognitive par exemple à travers l’art thérapie, à travers la visite d’un musée, on mobilise ses capacités restantes et on permet de les prolonger et donc de rester en meilleure santé. Nous savons que l’isolement favorise le déficit cognitif ainsi que la dépression et la mauvaise image de soi et que la dépression en elle-même aggrave les troubles cognitifs. Il est donc véritablement nécessaire de lutter contre l’isolement social.  »

En grande majorité, l’association recrute ses bénéficiaires via un ensemble de plateformes de répit partenaires.
Elle intervient sur tout Paris mais également dans le 92, le 94 et le 78.

Association Notre Dame de Bon Secours
68 rue des plantes, 75014 paris

Plateforme Paris 13e et 14e

L’Osé – 30 Bis rue Santerre 75012 Paris

Plateforme Paris 11e,12e et 20e

Accueil de jour Casa Villejuif
6 rue du Colonel Marchand 94800 Villejuif

Plateforme 94

Delta 7 – 5 rue Firmin Gémier 75018 Paris

Plateforme Paris 8e, 9e, 10e, 17e, 18e et 19e

Accueil de jour de la Clinique de la Porte Verte
2 avenue Maréchal Franchet d’Esperey
78000 Versailles

Plateforme 78

Accueil de jour Jeanne Garnier
55 rue de Lourmel 75015 Paris

Plateforme Paris 15e, 7e et 16e

Accueil de jour les Camélias
28-30 rue Auguste Bailly 92600 Asnières

Plateforme 92

Centre de gérontologie « les Abondances »
56, rue des Abondances
92100 Boulogne-Billancourt

Centre de gérontologie "les Abondances"
t
-Quel est le profil des malades accompagnés ?

Les personnes accompagnées sont des personnes à un stade léger à modéré de la maladie.

-Quel est le rôle d’une plateforme de répit partenaire?

La plateforme de répit adresse régulièrement à l’association des personnes malades et leurs proches aidants pour que la structure organise leurs accompagnements

-Est-ce que l’accompagnement proposé est payant pour les familles ?

Les activités sont intégralement gratuites pour les personnes malades et leurs proches. Seule une adhésion d’un montant de 15 euros est requise chaque année.

-D’ où viennent les bénévoles?

Les bénévoles sont le plus souvent des étudiants, de jeunes retraités ou des salariés issus de l’entreprise. Ils sont formés et encadrés par l’association.

-Combien de temps est-ce que les malades sont accompagnés?

Les personnes sont accompagnées entre 2 et 3 ans.

-Quelles sont les raisons de l’arrêt de l’accompagnement ?

L’arrêt de l’accompagnement correspond à l’avancée des troubles et aux limites de l’accompagnement bénévole.

Plateformes de répit
partenaires

Années de soutien de
logo_ars fond blanc

Accompagnements réalisés
par an