Notre communauté

entreprises engagées

bénévoles

volontaires

Depuis 2009, l’association a créé et met en œuvre un programme de volontariat innovant et particulièrement structuré qui lui permet d’accompagner des personnes malades au sein de différents musées tout en offrant du temps libre aux familles.

Aujourd’hui, l’association assure le recrutement, la formation, l’encadrement, la mobilisation et le suivi d’une centaine de bénévoles « accompagnateurs à la vie sociale ».

Les compétences requises pour être bénévole ou volontaire sont des capacités relationnelles, de la motivation et de l’intérêt pour les activités artistiques.

Aucune compétence préalable dans le domaine de la maladie n’est nécessaire. L’association offre une formation de 2 jours puis vous accompagne tout au long de votre mission en assurant un suivi et des points réguliers pour soutenir au mieux votre présence auprès de votre bénéficiaire.

Nos bénévoles et volontaires sont pour la plupart des étudiants, de jeunes retraités et des salariés volontaires issus d’entreprises partenaires.

ORGANISATION DE LA MISSION DE BÉNÉVOLES

2 JOURS DE FORMATION

ACCOMPAGNEMENT SUR UN CYCLE DE 3 MOIS

  • La sensibilisation  à la maladie d’Alzheimer et tout spécialement aux facultés persistantes malgré la maladie.
  • La mise en pratique de capacité de communications adaptées à travers des jeux de rôle.
  • L’accompagnement et le soutien offert aux aidants familiaux.

Renouvelable à raison de 20h00 (2 après midi/mois).
La mission d’accompagnement s’étend sur un cycle de 3 mois renouvelable, ce qui correspond à 2 après-midi par mois avec :

  • 1 rencontre à domicile avec la personne malade et de son aidant familial en compagnied’un membre de l’équipe expérimenté.
  • 4 après-midi consacrées aux activités culturelles, en petits groupes comprenant un total de 8 bénéficiaires, 8 accompagnants et un conférencier.
  • 1 réunion finale de restitution avec tous les participants du groupe et les familles.

LES BÉNÉFICES POUR LES BÉNÉVOLES

  • Plaisir de faire plaisir et de se sentir utile
  • Enrichissement personnel lié aux capacités relationnelles, à l’écoute et au développement de l’empathie.
  • Meilleure compréhension et perception différente de la maladie d’Alzheimer.
  • Une relation vécue comme riche et émouvante
  • Découverte d’une autre manière d’être au musée basée sur le ressenti et le relationnel.

 

« Cette expérience a été très valorisante pour moi. D’une part, j’ai eu l’opportunité de connaitre un peu plus la maladie (de façon théorique et pratique) et de rompre avec tous les clichés qu’on entend normalement quand on parle de l’Alzheimer. D’un autre côté j’ai appris à me connaitre un peu plus, la façon dont laquelle je me mets en rapport avec les autres. »

« Cette expérience m’a apporté de nombreuses choses : échange avec une personne âgée, découverte de la maladie, échange avec sa fille, sentir que l’on est très utile… »

LES BÉNÉFICES POUR LES AIDANTS FAMILIAUX

  • Répit et réconfort grâce à la mobilisation des bénévoles
  • Satisfaction par rapport à l’offre d’activités stimulantes et valorisantes faite à leur proche malade
  • Invitation à prendre du temps pour eux sans culpabiliser
  • Sérénité grâce à la prise en charge de leur proche atteint (souffrance notable de l’aidant face au désœuvrement de la personne malade)
  • Gain en indépendance de la personne malade vis-à-vis d’eux (ressentie de manière positive).

« Cette sortie me libère moi et me détend, car je le sais heureux. Je préfère être en dehors de l’activité, cela le rend plus indépendant. Pour moi, c’est réconfortant de le savoir heureux et en sécurité. »

« Il serait bon de multiplier les activités en dehors du couple et de la maison. Certaines difficultés viennent justement du manque d’activités car mon épouse en souffre ».

LES BÉNÉFICES POUR LES PERSONNES MALADES

  • Amélioration de l’humeur et du dynamisme
  • Stimulation cognitive
  • Valorisation et regain de motivation
  • Apaisement, réduction notable de l’anxiété voire même de la désinhibition.
  • Amélioration de l’expression et de la participation au fil des séances.

« Simone est enchantée de ces sorties ; elle est ravie de me voir. Elle est toujours très participative et joyeuse. C’est toujours une grande satisfaction de voir le sourire de Simone quand j’arrive, aussi son enthousiasme et sa participation active. »

«  Quand je vais chercher Lucette, elle est toujours très motivée et curieuse de visiter un musée. Elle a envie d’aller voir de belles choses et de ne pas rester chez elle à ruminer. »

« Je me suis aperçu que les personnes malades avaient besoin d’une reconnaissance et je me suis senti grandi parce que j’étais présent pour eux. J’ai vu dans le regard de la personne que j’accompagnais une plénitude, un bonheur d’être là, de pouvoir interagir et d’être reconsidéré dans sa vie et dans son quotidien. Cette expérience a changé mon regard mais aussi mon écoute par rapport aux personnes que je côtoie quotidiennement ».

Ludovic Coqueret, Président de l'association

t
-En quoi consiste mon engagement ?

Chaque bénévole s’engage à suivre, sur une durée de trois mois, une formation de deux jours et à accompagner un même bénéficiaire durant 5 après midi au rythme d’une fois tous les quinze jours de son domicile au lieu d’activité.

-Combien de temps dure chaque activité?

Les activités durent une heure et demie et commencent toujours à 14h00.

-Quels sont les troubles des personnes malades accompagnées?

Les personnes accompagnées rencontrent des difficultés qui concernent la mémoire récente, l’orientation spatiale dans de nouveaux lieux ou un déficit de planification et d’organisation. Elles sont relativement autonomes et tout à fait capables de comprendre et de converser avec les bénévoles.

-Les bénévoles seront-ils capables d’accompagner ces personnes ?

Les personnes accompagnées sont à un stade de la maladie qui ne nécessite pas de compétence pointue ou complexe. Ce qui compte le plus c’est la motivation et l’envie du bénévole que la personne malade ressentira comme engageante et bienveillante.

-Quel sera le lien des bénévoles avec l’association?

Chaque bénévole bénéficiera de l’encadrement de l’équipe de l’association tout au long de sa mission et pourra la solliciter à tout moment.

-Comment le bénévole accompagnera la personne malade de son domicile au lieu d’activité?

Il lui sera proposé d’accompagner la personne en transports en commun ou d’utiliser son véhicule personnel. Selon sa fatigabilité, il pourra être amené à l’accompagner en taxi.

-Comment la personne accompagnée sera choisie?

Le choix de la personne repose sur des critères géographiques et de disponibilités qu’il reviendra au volontaire de nous communiquer via un espace personnel créé pour lui.

-Pourquoi le volontaire doit adhérer à l’association?

Une adhésion de 15 euros par an sera demandée individuellement au volontaire. Celle-ci lui permettra d’être assuré dans ses déplacements avec la personne malade.

-Quelle est la légitimité de l’association ?

L’association est fortement soutenue par l’Agence régionale de santé et bénéficie de partenariats avec un large réseau de professionnels de santé. Elle forme les conférenciers de la Réunion des Musées Nationaux à la spécificité de son public et intervient dans une dizaine de musées partenaires.